Ouvert les SAMEDI et DIMANCHE
de 13:00 à 17:00 ou sur rendez-vous

info@vignoble-leblanc.ca

La petite histoire de notre vignoble

Un survol de notre terroir familiale

L’origine du vignoble Leblanc prend racine dans la tête d’un fermier à la retraite qui se cherche un passe-temps agricole. Curieux de nature, Monsieur Jacques Leblanc s’intéresse rapidement à l’élaboration des vins, mais surtout à la production de raisins.

Possédant tout l’espace voulu et une solide expérience d’agriculteur, il plante 200 pieds de vignes en 1998 sur un petit lot de terre non cultivé tout près de sa vieille grange. Au fil des expérimentations son goût se raffine pour certains cépages. Sa femme, Madeleine Duhamel, comprend très vite que ce passe-temps prend de plus en plus de place. Au total, il plantera 1 000 plants d’hybrides adaptés à notre climat. La production annuelle s’avère de plus en plus intéressante. Les bouteilles qu’il en tire servent à sa consommation personnelle, aux nombreux cadeaux qu’il fait, mais surtout, à développer sa maîtrise de la vinification. Cependant, il ne songe jamais à en faire commerce.

À son décès, en décembre 2013, sa fille cadette Caroline et son gendre Bernard Jalbert ont la folle idée de transformer ce passe-temps en une petite entreprise viticole ouverte au public. Aidés de Madeleine et de toute leur famille ce couple d’enseignant se met au travail. Ils s’entourent alors d’agronomes et de conseillers en vinification afin de bien maîtriser un art qui est en pleine expansion au Québec. En 2016, la vieille grange en ruine, est rénovée et transformer en chai. En 2017, ils mettent en terre 6700 nouveaux plants, mais cette fois-ci sur l’une des plus belles parcelles du domaine. Après plus de 5 ans de dur labeur, ils obtiennent leur permis de vente de vin artisanal. La suite de l’histoire se goûte désormais dans les bouteilles des vins que Caroline et Bernard produisent et entreposent dans leur chai.

Jacques Leblanc, alors enfant, devant la grange familiale en 1946

Les dates marquantes

  • 1928 : Défrichage des terres par le patriarche de la famille.
  • 1946 : Jacques Leblanc enfant pose devant la grange familiale.
  • 1995 : Jacques Leblanc, le père de Caroline, s’intéresse à la viticulture dans ses temps libres.
  • 1998 : Les premiers 200 pieds de vignes sont mis en terre
  • 2002 : Plantation de plusieurs centaines de vignes par monsieur Leblanc.
  • 2013 : Après le décès de Jacques en décembre 2012, Caroline et Bernard prennent la relève de ce qui deviendra officiellement Vignoble Leblanc.
  • 2016 : Rénovations et transformation de la grange en chai à vin.
  • 2017 : Expensions du vignobles dans un deuxième champs de vigne.
  • 2020 : Obtention du permis de vente d’alcool.
Photo : Martin Dubé